Images poses rapides

 

 

Technique

La technique des poses rapides (ou courtes) en photo du ciel profond cherche à augmenter la résolution de l'image en utilisant un temps de pose minimisant les imperfections du guidage et de la turbulence.

Pour minimiser les effets de la turbulence on utilise d'une part des "poses courtes" (à définir ce que court signifie) et on tri les images (lucky imaging) pour ne conserver que les meilleurs. Il en résulte une perte d'efficacité en terme de détection des objets les plus faibles. On empile les images sélectionnées pour retrouver de la détectivité (rapport signal/bruit) et de la dynamique dans l'image.

La question de fond est de savoir si N images posées x secondes sont équivalentes à une image posée Nx secondes ou de savoir ce que l'on perd en fonction de N

 

Images

Obtenues avec une ASI 1600MM

Poses semi longue (ciel noir)

 

   

M100 T500mm F/6 (Maurice Wierczynski) 300 poses 10s                               M66 T500mm F/6 (Maurice Wierczynski) 400 poses 10s

 

      

M55 Namibie 1700s poses de 10s RC 400mm F3200                                          M20 Namibie poses de 5s RC 400mm F3200

 

 

Poses courtes (ciel péri urbain) T500 F/5

    

NGC 3184 18/03/2020 1h45                                                                                 NGC2903 16/03/2020 68mn poses 4et 6s

 

 

M106 15/04/2020                                                                                                                       M51 20/05/2020 1500s                

 

 

   

M87 15/04/2020

 

 

 

M71 T300 F4 212 poses 2s Chambon/Lignon